Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
4 choses qui me manquent depuis que je suis végane (et comment les remplacer)
/ 5

4 choses qui me manquent depuis que je suis végane (et comment les remplacer)

Devenir végane peut engendrer des changements difficiles dans nos habitudes de vie. Dans mon cas, j’ai rapidement dû trouver des alternatives à certains éléments afin de faciliter ma transition. Certaines choses étaient trop importantes pour moi pour simplement les laisser tomber. Voici donc comment j’ai réussi à remplacer ces aliments/habitudes:

1 – Le club sandwich au resto du coin

Une fois par semaine, je me gâtais avec un club sandwich au restaurant du coin. J’adorais ce moment de solitude, alors que je dévorais une assiette complète dans le silence absolu. J’ai tenté de rationaliser ce comportement afin de voir comment je pourrais le modifier. J’ai ainsi réalisé qu’au final, ce qui me plaisait dans le club en tant que tel était principalement le goût fumé du bacon et la mayonnaise à profusion. J’ai donc compris que, niveau saveur, c’était facile à recréer. Un peu de fumée liquide dans une marinade sur de minces tranches de tofu, le tout servi avec beaucoup de mayonnaise Hellman’s végétale, une tomate et du pain grillé. C’est à s’y méprendre. Pour ce qui est du moment de tranquillité, il suffit de se l’imposer, loin de son téléphone!

2- Voyager avec son ventre

Ce que j’aimais le plus, en voyage, c’était de planifier chacun de mes mouvements selon l’endroit où j’allais déjeuner, dîner et souper. Après un voyage culinairement difficile à La Havane, j’ai réalisé que je n’allais plus pouvoir aller n’importe où pour voyager de cette façon. Par contre, en y pensant quelques minutes, on réalise que la planète est énorme et que des endroits végé-friendly existent partout autour du globe : Sri Lanka, Thaïlande, Berlin, New York, Californie, Japon, etc. Il suffit de voyager avec cela en tête, et l’application Happy Cow dans sa poche, pour profiter de toutes les destinations avec son ventre!

3- La pêche

Chaque année, avec mes amis de l’équipe de natation du Rouge et Or, j’allais, durant une fin de semaine, dans un chalet pour pêcher. C’était ma fin de semaine préférée de l’année. En y réfléchissant bien, l’acte de pêcher des truites miniatures dans un lac ensemencé n’avait pour moi rien de réellement intéressant. On ne parle pas de pêche sportive en haute mer ici. Ce que j’aimais de cette fin de semaine, après réflexion, c’était de boire de la bière dans le bois avec mes amis et de dormir sur une chaloupe en me laissant porter par les vaguelettes. J’ai donc décidé de vendre mon équipement de pêche et de simplement profiter de ce week-end comme d’une occasion pour revoir mes amis et me relaxer en forêt. C’est tout aussi agréable!

4-  Un «roteux» pendant une partie de hockey

J’adorais aller au hockey pour plusieurs raisons. Oui, la partie en tant que telle, mais surtout pour ce qui l’entourait : l’ambiance, les fans, la bière et, oui, les hot-dogs. Évidemment, la plupart des arénas n’offrent pas encore de hot-dogs végétariens comme ceux du IKEA (qui sont d’ailleurs délicieux). Par contre, lors d’une récente visite au Centre Bell pour une partie des Canadiens, j’ai eu l’agréable surprise de constater qu’il y avait, au menu des casse-croûte, une belle variété d’options végétariennes! J’en conviens, il s’agit du Centre Bell, et plusieurs arénas de moins grande envergure n’offrent sans doute encore aucune alternative, mais gardez en tête que des frites, avec du vinaigre et du ketchup, c’est pas mal toujours une excellente option pour ne pas perdre la tradition! Du moins, c’est mon truc à moi!

Je continue tous les jours de chercher certaines alternatives, et si ce genre de texte vous intéresse, j’en partagerai davantage à l’avenir!

– PH



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

  1. Andréanne 10 avril 2020
    Répondre

    Je dois essayer ça pour le smoked meat, je me disais justement cette semaine que ça me manquait . Ici pour les hot-dogs à la maison, nous prenons les saucisses Yves veggie-dog. L’autre chose qui me manque le plus depuis que nous sommes végétariens (pas encore tout à fait végétaliens), ce sont les croquettes de poulet de McDonald’s seigneur ! J’y étais accro. C’est surtout leur panure que je n’ai jamais retrouvé ailleurs même en étant omnivore dans le passé. La marque Gardein fait des morceaux de poulet(celui avec la sauce mandarines et oranges) dont la panure ressemble beaucoup, mais j’aimerais trouvé une alternative maison éventuellement.

  2. Mylène 11 avril 2020
    Répondre

    Très intéressant!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *