Visitez le réseau des sites de Pratico-Pratiques
Les meilleurs sushis véganes en ville
/ 5

Les meilleurs sushis véganes en ville

Si je vous disais que des sushis entièrement véganes pouvaient être délicieux et même goûter meilleur que ceux faits avec du poisson cru ou des fruits de mer, me croiriez-vous? La gastronomie végétale a énormément évolué dans les dernières années. Ce qui nous amène, entre autres, à un choix de plats inspirés de la cuisine japonaise sans produits d’origine animale beaucoup plus varié et intéressant. Oubliez les sushis tristounets à base de concombres et d’avocats qui, jadis, se trouvaient à être les seules options végétariennes. La liste ci-dessous, loin d’être plate, vous donnera envie de manger une nouvelle version de tous vos sushis préférés, et ce, plusieurs fois par semaine.

Sushi Momo

Sushis à base de plantes depuis 2014

Crédit photo : Sushi Momo

Un incontournable! Je n’aurais pas pu débuter avec un autre resto que Sushi Momo, probablement le plus connu de cette liste. La décoration simple et chaleureuse est propre aux restos de sushis du Plateau : murs de briques, couleurs chaudes qui dominent, bois omniprésent et paravents.

Les nombreuses fois où j’y suis allée avec des amis ou en tête-à-tête avec mon amoureux n’ont jamais été décevantes. Chaque bouchée est une explosion de saveurs. Sans exagérer, j’ai des frissons quand je déguste leurs plats. Leurs sushis, en plus d’être plus originaux les uns que les autres et de ne pas coûter plus cher qu’environ 7 à 15 $ le rouleau, sont carrément orgasmiques. C’est ce que j’appelle une gastronomie végane poussée et recherchée.

La première fois que P-H et moi y sommes allés avec un couple d’amis, on nous a conseillé de prendre la formule SAIKO à 120 $, qui comprend 4 soupes miso shiro + 2 choix à partager entre gyozas frits, salade de papaye ou tartare de betteraves + 50 sushis incontournables + dessert du moment. Définitivement, on peut dire qu’on en a eu pour notre argent. Des saveurs nouvelles et osées, en voulez-vous, en v’là!

En solo, en duo ou en groupe, je vous suggère fortement d’opter pour une de leurs formules, qui reviennent à 32 $ par personne, afin de vivre à fond l’expérience culinaire unique du Sushi Momo, de la soupe au dessert. Je vous conseille aussi de réserver d’avance vu la grande popularité de ce restaurant. Il y a aussi des options sans gluten et sans soya.

Allez-y et vous comprendrez d’où lui vient sa réputation!

3609, rue Saint-Denis, Montréal, QC, H2X 3L6

 

SOUCHi bar à sushis

Un concept pas comme les autres

Crédit photo : SOUCHi bar à sushis

Pourquoi le nom SOUCHi? « En français, on prononce Sou-chi », peut-on lire sur leur site Web. Heureusement pour nous, ce resto se trouve à quelques minutes de notre nouvel appartement, à P-H et moi. C’est d’ailleurs P-H qui me l’a fait découvrir cet été, alors que nous venions de déménager dans le coin de Verdun. Soyons réalistes, les bons sushis véganes dans notre quartier se font très rares. Même si vous n’êtes pas du coin, l’adresse en vaut sincèrement le détour.

On a bien apprécié l’option « all-you-can-eat » à 30 $ par personne. J’ai tellement capoté que nous y sommes retournés pour mon anniversaire. Si, comme moi, vous êtes du genre à fêter en complétant votre repas d’un p’tit verre de vino, je dois toutefois vous avertir qu’ils n’ont pas de permis d’alcool pour le moment. Malgré le fait que leur menu ne soit pas exclusivement végane, ce ne sont pas les choix exempts de produits d’origine animale qui manquent. SOUCHi Bar offre la plus grande sélection de sushis végétaliens au monde avec plus de 60 recettes originales. On parle ici de vrais sushis, c’est-à-dire qu’ils sont exécutés avec finesse selon les mêmes fondements japonais que ceux contenant des fruits de mer ou du poisson. La tradition est revisitée tout en étant respectée.

Sans oublier que, tous les mercredis et dimanches, ils ne servent que le menu végane. Génial, non? Donc, pas de risque de tomber par erreur sur un morceau de crevette dans son assiette. Quoique le sympathique chef et propriétaire Alexandre Roy semble tellement dévoué et minutieux que je ne pense pas que ce genre d’accident pourrait arriver. En bref, j’aime le décor, les lumières colorées, l’excellent service, le menu abondant et varié ainsi que l’agréable atmosphère. Que vouloir de plus?

Un régal pour tout le monde, végane ou pas!

6615, boulevard Monk, Montréal, QC, H4E 3J2

Avis aux intéressés :

Je viens de remarquer qu’il existe un SOUCHi prêt-à-manger végane au 4986 A, chemin Queen-Mary!

514 735-4543

 

Bloom

Le sushi préféré de nos océans

Crédit photo : Bloom

La première phrase qu’on peut lire en se rendant sur leur site Web est la suivante : « Le sushi préféré de nos océans. » En plein cœur du Vieux-Montréal, Bloom Sushi est un nouveau restaurant qui se positionne clairement comme étant écoresponsable. J’AIME! Les fans de sushis s’y sentiront au paradis en plus d’encourager un endroit qui a à cœur l’environnement et le développement durable. Ce resto tente de réduire au maximum sa consommation de plastique, priorise les produits locaux, composte et dispose d’un menu en papier 100 % recyclé. De nos jours, l’environnement est un enjeu que toute entreprise devrait sérieusement considérer. Bravo!

Découvert récemment, ce restaurant fait officiellement partie de mes préférés. En y mettant les pieds pour la première fois, j’ai tout d’abord remarqué les lumières tamisées qui créent une ambiance romantique et la section du bar à l’entrée qui me fait penser à un chic izakaya. En plongeant un peu plus dans le décor instagrammable à souhait, il m’a rappelé celui du LOV : murs de pierres blanchies, murs verts, plantes, cordes, bois clair non traité, couleurs douces et matériaux naturels qui envoûtent la place. Normal, car Bloom est justement né d’une collaboration entre deux spécialistes de la cuisine végétalienne, le chef et propriétaire du populaire Sushi Momo, Christian Manuel Ventura, et le propriétaire du LOV, Dominic Bujold, qui a aussi fondé Sushi Shop. Le meilleur des deux mondes, quoi! Tout comme la chaîne de restaurants LOV, l’ambiance du Bloom est une création de la designer et directrice artistique Jacinthe Piotte, qui s’est inspirée du concept esthétique japonais wabi-sabi. Les deux seules fois où j’y suis allée, j’ai fait confiance à la serveuse, qui m’a formidablement conseillée. Aucun regret. Pour le moment, le Futomaki Queen est mon favori. J’ai aussi adoré la texture croustillante du M. Crunch, le Namaste et le Umami Roll. Mention spéciale à Kill Bill, qui est fait de Beyond MeatTM (Oui, oui! La viande végétale que tout le monde connaît!), de feta végane, d’oignons caramélisés, d’avocat, de sauce teriyaki et de basilic.

Le restaurant permet de construire son propre plateau de sushis, mais je vous conseille de vous laisser guider par l’équipe en cuisine qui s’occupe de concevoir des plateaux à partager mettant en vedette les incontournables de la maison. Je vous invite aussi à essayer leur saké et leurs cocktails, qui sont excellents. Je n’ai pas besoin d’en dire plus sur Bloom Sushi.

Si vous voulez épater votre date, vos collègues, votre famille ou vos amis, Bloom est l’endroit par excellence!

368, rue Saint-Paul Ouest, Montréal, QC, H2Y 2A6

Sur ma to-do list, j’ai noté : « Aller au Bloom goûter le Beyond Roll. » Un rouleau de printemps frit contenant un substitut de viande Beyond Meat qui a piqué ma curiosité. Je vous donnerai mon avis dans un autre article.

 

Yuan

Yuan signifie « Affinité » en mandarin

Crédit photo : Yuan

« Venez et laissez vos papilles s’émerveiller par la magie de notre restaurant. »

Un des premiers restos végétariens où je me suis aventurée en arrivant à Montréal, il y a de cela déjà plusieurs années. Je décrirais Yuan comme étant un pionnier de la cuisine taïwanaise à avoir choisi d’innover en proposant à sa clientèle des plats végétariens originaux. Le propriétaire et les employés sont tous végétariens et veulent partager une excellente façon de vivre : optez vert, devenez végé. Le menu, entièrement végétarien, comprend plusieurs options végétaliennes allant des sautés aux sushis. Je ne compte plus le nombre de fois où j’y suis allée. Je dois avoir tout essayé de végane sur le menu. Même avec une faim énorme, il est difficile de se ruiner. Du mardi au jeudi, leur menu à volonté est à 20 $, et du vendredi au dimanche, à 22 $. À mes débuts dans la métropole, disons que ça tombait bien avec mon budget serré d’étudiante.

C’est en dévorant leurs sushis que j’ai renoué avec mon amour pour ceux-ci. Je ne croyais pas qu’ils pouvaient être aussi rassasiants et gourmands que ceux contenant du poisson et des fruits de mer. Mes amis, très loin d’être végétariens, ont vécu une surprise similaire en m’y accompagnant.

Les plats ne sont peut-être pas aussi complexes et audacieux que ceux de certains restos mentionnés dans cette liste, mais ils sont sans aucun doute satisfaisants. Yuan a longtemps été mon unique référence en matière de cuisine asiatique végé; ce resto a donc une place spéciale dans mon cœur. Leurs plats de végé-poulet, végé-bœuf, végé-steak, végé-poisson, végé-canard (bon, vous avez compris le principe) m’ont aidée à prouver à mon entourage que les véganes ne mangent pas que des salades.

Sympathique ambiance, délice abordable, expérience inoubliable!

2115, rue Saint-Denis, Montréal, QC, H2X 3K8

 

Ohana

Sushis véganes réinventés

Crédit photo : Ohana

Nouveau restaurant, situé tout près de la station de métro Mont-Royal, que j’ai eu le plaisir de découvrir dernièrement après avoir participé à une marche pour l’antispécisme. Nous étions un gros groupe de 10 activistes, ce qui m’a donné l’impression qu’à nous seuls, nous occupions presque tout le restaurant au complet. L’endroit est quand même petit, mais hyper joli. Les plantes suspendues au plafond, le bois clair, les murs blancs et le comptoir vert menthe contribuent à l’atmosphère apaisante et minimaliste.

Ohana Sushi dit avoir réinventé le sushi végane tout simplement dans l’art de bien vivre et de manger une nourriture tout aussi délicieuse que santé. J’approuve! Leur menu diversifié et coloré m’a séduite. En plus de sentir que les sushis ont été concoctés avec délicatesse, je trouve que leur savoir-faire s’est bien reflété dans la façon d’intégrer l’aspect santé. Leurs spécialités? Sushis végétaliens, wraps végétaliens, bols de poké végétaliens et soupes. Jusqu’à présent, tout ce que j’ai mangé, soit la salade wakamé et tous leurs sushis dits « Coup de cœur », était frais et succulent. Le service était impeccable. Somme toute, j’y ai vécu une expérience gourmande et enrichissante. C’est certain que je vais y retourner afin d’explorer davantage leurs choix. Ils offrent aussi l’option sensible au gluten.

Mignon resto à encourager qui vient d’ouvrir ses portes. C’est un MUST!

330, avenue Mont-Royal Est,
Montréal, QC, H2W 2L8

 

Sata Sushi

Sata Sushi est l’un des bijoux d’HoMa

Crédit photo : Sata Sushi

Inspirée des bars à sushis de Manhattan, l’ambiance décontractée et atypique du Sata Sushi, fondé il y a 14 ans, nous charme avant même d’avoir commandé quoi que ce soit. Je suis attirée par ce qui sort de l’ordinaire. Guys, il y a un cheval de carrousel! Même la salle de bain est captivante! Bon, revenons à nos sushis. La cheffe et fondatrice MJ Guertin, lauréate du Tofu d’or, une compétition culinaire organisée ce printemps par l’Association végétarienne de Montréal, a développé un copieux et vaste menu végane. Maki de tofu épicé, bol de poké au végé-poulet, maki de tofu gratiné, hosomaki shiitake et maki pommes-pacanes-sirop d’érable ne sont que quelques exemples de ce qui figure sur le menu. Ces options à base de plantes mettent l’eau à la bouche. L’expérience, l’imagination et l’audace de celle qui est végane depuis 10 ans se ressentent dans chaque bouchée. Les combinaisons de saveurs variées vous feront oublier l’absence de poisson. En plus, les combos ne sont pas chers : 17 morceaux (5 Futomakis Végé, 6 Hosomakis (Kappa & Avocat), 6 Hosomakis Tofu) pour 12 $ et 21 morceaux (15 Futomakis Végé, 6 Hosomakis Végé) pour 20 $. Très bon rapport qualité-prix. MJ se décrit comme une végane badass qui veut briser le stéréotype du végane grano. Selon moi, elle a réussi! Il y a fort à parier que toute personne moindrement fanatique de cuisine japonaise trouvera son compte dans ce coquet bar à sushis.

Bijou à convoiter!

3349, rue Ontario Est, Montréal, QC, H1W 1P8

 

Décidément, la gastronomie végétale est plus savoureuse et diversifiée que jamais. Il est temps que même les puristes qui ne désirent que du poisson et des fruits de mer élargissent leurs horizons. L’explosion de l’offre de plats exempts de produits d’origine animale est un phénomène qui bénéficie tout le monde. En plus d’être incroyablement bons, les sushis véganes ont l’avantage de convenir aux femmes enceintes et à celles et ceux qui sont allergiques aux produits marins, d’être sans mercure, sans antibiotiques et sans impact sur les océans. Satisfaire ses papilles gustatives tout en réduisant son impact environnemental? C’est possible!

Il faut se rendre à l’évidence que la popularité grandissante des sushis au cours des dernières années contribue au ravage de nos océans. Les pêches massives mènent à l’extinction de plusieurs espèces de poissons. Selon l’ONU, 10 à 15 % de l’océan mondial est directement concerné par la surpêche, mais avec des impacts qui affectent ou affecteront « au moins les 3/4 des principales zones de pêche du monde ». Selon l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en 2017, on a capturé 92,5 millions de tonnes de poissons et de fruits de mer dans le monde, soit plus de quatre fois plus qu’en 1950. Une grande partie de ces pêches concerne aussi les « bycatch », qui sont les prises dites accessoires d’animaux arrachés à leur habitat marin qui sont pris dans les filets mais qui, n’étant pas la « cible » recherchée par les pêcheurs, sont rejetés dans les océans. Les animaux marins sont malheureusement rejetés morts. De nombreux scientifiques ont établi que, si nous ne changeons pas nos comportements, les océans seront vidés de vie d’ici 2048.

Ces quelques informations devraient être assez parlantes pour nous motiver à nous diriger vers des alternatives plus responsables, entièrement véganes, et sans bémol sur le plaisir. Il est possible de continuer à savourer ces sushis tant aimés, tout en laissant les animaux aquatiques hors de notre assiette.

Vous ne serez pas déçus d’accueillir dans votre vie ces sushis évolués à base d’ingrédients végétaux!

-Jessie



Vous aimerez peut-être également

Laisser un commentaire

  1. Nicolas G 22 octobre 2019
    Répondre

    Je confirme que SOUCHI et Yuan sont très bon. Je ne suis pas végétarien mais je diminue beaucoup ma consommation et j’ai ADORÉ SOUCHI et Yuan au point ou c’était meilleur que les sushis avec fruits de mer.

    Merci pour l’article!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *